VIDÉOS

Idiko vous propose 35 capsules vidéo d'une durée moyenne de 4 minutes. Les capsules offrent de explications simples sur des notions, des techniques et des méthodes essentielles en infographie.

Que vous soyez débutant ou expert, étudiant ou professeur, professionnels de la fonction publique ou en entreprise, Idiko saura vous servir.

Nous avons regroupé la liste des capsules en quatre grandes catégories:

LES TRUCS DE BASE À SAVOIR

1. Mémoire vive et virtuelle: améliorer les performances en infographie

  • La configuration des principaux composants de la mémoire de l'ordinateur influencent ses performances. | Vidéo animée expliquant le fonctionnement de ces composantes pour mieux optimiser vos outils matériels et logiciels.

2. Anatomie du caractère: comprendre la typologie de la typographie

  • En typographie, les familles de caractère sont nombreuses, mais comportent toutes la même anatomie: hauteur d'x, fût, jambage, oblique, empattement, etc. La morphologie de ces composantes fait du caractère un univers subtil d'une très grande richesse graphique. | Vidéo animée expliquant la terminologie et illustrant l'anatomie d'un caractère typographique. 

3. Texte et mise en page: assurer la lisibilité et l'esthétique d'un document

  • En édition de texte, la créativité graphique passe par la mise en page. Plusieurs techniques simples permettent de diversifier la mise en forme d'une page pour dynamiser sa présentation. | Vidéo animée illustrant les principales notions de mise en page.

4. Événement couleur: comprendre la perception et la relativité de la couleur

  • La perception de la couleur est propre à chacun en plus d'être affectée par différents facteurs de votre environnement. Voyez comment les ondes électromagnétiques visibles interagissent avec votre oeil et pour procurer une sensation colorée aux choses qui nous entourent. | Vidéo animée vulgarisant la perception des couleurs chez l'humain.

5. Trame d'impression: distinguer la trame stochastique de la demi-teinte

  • L'impression d'un document réserve parfois quelques surprises. Les techniques d'impression sont nombreuses et ont chacune leur subtilité. Il est donc important de comprendre les différences entre: Résolution et linéature, point d'impression et point de trame, trame de demi-teinte et stochastique. | Vidéo animée illustrant les principales notions fondamentales en impression.

LES TRUCS À SAVOIR EN TRAITEMENT DE L'IMAGE

[Ex.: Photoshop, Gimp, Paint, Paintshop Pro, Aperture]


1. Profondeur de l'image: la couleur du pixel

  • Le pixel est le plus petit élément qui constitue une image-écran et dont la profondeur colorimétrique est exprimée en "bits". | Vidéo animée vulgarisant le fonctionnement de la couleur en informatique.

2. Dimension de l'image: distinguer la taille, la définition et la résolution

  • La définition et la résolution sont les notions les plus confondues en imagerie numérique. Leur distinction est fondamentale à la compréhension de la dimension d'une image numérique. | Vidéo animée vulgarisant les notions de définition et de résolution

3. Rééchantillonnage: manipuler la résolution d'une image

  • Manipuler la résolution d'une image peut exiger du logiciel de traitement de l'image qu'il rééchantillonne la matrice de l'image. Un processus d'interpolation permet de générer des pixels manquants ou de supprimer des pixels. | Vidéo animée expliquant l'impact d'un changement de résolution et l'effet de l'interpolation sur la matrice.

4. Transformation et pixelisation: doser les manipulation d'une image numérique

  • Les différentes manipulations et transformations appliquées à une image matricielle la détériorent graduellement lui donnant un effet pixelisé. | Vidéo animée illustrant l'impact des différentes manipulations courantes sur la répartition des pixels d'une image numérique, affectant inévitablement sa qualité.

5. Historique linéaire et non linéaire: un outil qui pardonne

  • Dans les logiciels matriciels, l'historique constitue un outil performant d'exploration permettant le retour en arrière sur les manipulations. | Vidéo animée de la distinction entre l'historique linéaire et l'historique non linéaire.

6. Calques d'image et d'arrière-plan: fond et transparence

  • L'utilisation des calques optimise la gestion des différents éléments graphiques d'une composition. Les calques sont faciles à ordonner et à identifier, leur manipulation est simple. | Vidéo animée illustrant la distinction entre les calques d'images et le calque d'arrière-plan ainsi que des manipulations possibles.

7. Histogramme: un portrait de la luminosité de l'image

  • En photographie numérique, l'histogramme est un indicateur efficace de la répartition des couleurs d'une image. Sur une caméra numérique, sa lecture facilite les réglages manuels de l'appareil. | Vidéo animée expliquant comment faire la lecture d'un histogramme.

8. Ajustement des niveaux: répartir la gamme des tons d'une image

  • Le graphique des niveaux est une représentation de l'histogramme avec lequel il est possible de modifier manuellement la répartition des couleurs d'une image. | Vidéo animée expliquant les manipulations possibles avec le graphique des niveaux. 

9. Courbes de réglage: modifier la valeur d'un ton d'une image

  • La courbe de réglage permet d'ajuster une image sur l'ensemble des tons d'une image. Elle est encore plus précise que les niveaux. | Vidéo animée démontrant le principe d'utilisation de la courbe de réglage.

10. Calques de réglage: modifier une image sans risque

  • Les calques de réglages dans un logiciel matriciel. | Vidéo animée des principes d'utilisation des calques de réglages pour les manipulations non destructives d'une image.

11. Outil dessin: faire de l'illustration matricielle

  • Les outils de dessin dans les logiciels matriciels offrent des ajustements qui déterminent l'apparence du tracé. | Vidéo animée des principales options de la pointe, soient la dureté, l'angle et le pas.

12. Objets dynamiques: préserver les propriétés d'origines d'une image

  • Les objets dynamiques dans un logiciel matriciel permettent d'appliquer différentes transformations à une image sans en altérer sa source. Cette technique permet d'effectuer des manipulations non destructives. | Vidéo animée présentant le principe de fonctionnement des objets dynamiques dans un logiciel matriciel et leur avantage technique.

LES TRUCS À SAVOIR EN DESSIN VECTORIEL

[Ex.: Illustrator, Inkscape, Skencil]


1. Image vectorielle: précision et versatilité

  • Contrairement à l'image matricielle, l'image vectorielle a la particularité de pouvoir être manipulée sans détérioration de sa qualité. Distinctive dans le domaine de l'illustration, elle est cependant préconisée lors de la création de logotype, pictogrammes, effigie et graphiques. | Vidéo animée présentant les principales distinctions entre l'image vectorielle et l'image matricielle.

2. Courbes de Bézier: manipuler les tracés vectoriels avec les poignées de direction

  • La courbe de Bézier est la représentation d'un vecteur. Dans un logiciel vectoriel, elle est constituée de point d'ancrage et des poignées de direction qui permettent sa manipulation. | Vidéo animée illustrant la manipulation d'une forme à partir des courbes de Bézier.

3. Gestion des calques: structurer son plan et sa méthode de travail

  • De manière générale, la réalisation d'un projet dans les logiciels graphiques peut impliquer d'innombrables éléments graphiques. Une organisation méthodique des différents éléments d'une composition commence par une saine gestion des calques. | Vidéo animée vulgarisant l'utilisation des calques et groupe de calques pour obtenir une hiérarchie fonctionnelle des compositions graphiques.

4. Bibliothèques de forme et pointes du pinceau: illustrer avec nuance

  • Un logiciel vectoriel permet de tracer et de créer toute sorte de formes simples où complexe aux contours variés. | Vidéo animée illustrant les quelques possibilités de création en utilisant une bibliothèque de formes et les pointes du pinceau.

5. Alignement des objets: travailler précisément et rapidement

  • Plusieurs logiciels graphiques utilisent des fonctionnalités d'alignement des éléments graphiques. Ces fonctionnalités sont performantes et essentielles à une méthode de travail rapide et précise. | Vidéo animée présentant les fonctionnalités d'alignement dans les logiciels vectoriels.

6. Pathfinders: construire efficacement une illustration complexe

  • Un logiciel vectoriel comprend une série de fonctionnalités permettant d'effectuer des formes complexes rapidement. Ces fonctionnalités augmentent la vitesse d'exécution, mais surtout, la précision des manipulations. | Vidéo animée illustrant l'efficience des Pathfinders.

7. Masque d'écrêtage: cacher une partie d'une composition

  • Dans un logiciel vectoriel, l'utilisation de formes géométriques excédant le plan de travail nuit habituellement à une perception juste d'une composition graphique. Le masque d'écrêtage permet de masquer les éléments à l'extérieur d'un plan de travail tout en préservant leur intégrité. | Vidéo animée démontrant l'utilité du masque d'écrêtage.

8. Masque d'opacité: cacher une image en dégradé de transparence

  • Dans un logiciel vectoriel, l'utilisation d'éléments graphiques partiellement ou graduellement masqués permet d'obtenir des effets intéressants procurant plus de réalisme à certaines compositions. | Vidéo animée démontrant l'utilité du masque d'opacité.

9. Aspects complexes: créer une forme à plusieurs contours

  • Une forme vectorielle présente habituellement un aspect simple, soit un contour unique ainsi qu'un remplissage uniforme. Cet aspect peut cependant prendre une allure plus créative en comportant plusieurs contours et textures de remplissage. Une fois créés, ces aspects complexes permettent d'effectuer des modifications à la volée, sans avoir à reconstruire chaque fois votre design. | Vidéo animée présentant l'efficacité des aspects complexes.

10. Symbole: créer une forme ou illustration source pour sa duplication 

  • Lors d'une composition élaborée, l'utilisation répétée d'un élément graphique ou d'une illustration est courante. En transformant la première instance de cet objet graphique en un symbole, les corrections ou modifications ultérieures sur l'ensemble des instances seront grandement facilitées. | Vidéo animée démontrant l'utilité de la création d'un symbole.

11. Peinture dynamique: simuler la transparence avec 2 formes

  • Une composition vectorielle comprend souvent un chevauchement de forme de couleurs différentes pour laquelle un effet de transparence est désiré. Dans ce contexte, l'utilisation de la peinture dynamique est tout indiquée. Elle permet le déplacement des formes sans affecter la coloration des intersections. | Vidéo animée illustrant la simplicité de la fonction peinture dynamique.

LES TRUCS À SAVOIR EN ÉDITION ET MISE EN PAGE

[Ex.: InDesign, QuarkXpress, Scribus, Word, OpenOffice, Page, Publisher ]


1. Panneau «Pages»: organiser les pages d'un document pour l'édition

  • Un logiciel de mise en page comporte habituellement un volet permettant la création, le déplacement, l'accès et la suppression des pages du document. | Vidéo animée démontrant les principales manipulations du volet page d'un logiciel d'édition.

2. Parentage de gabarit: créer une déclinaison de modèles de pages

  • Dans un logiciel d'édition et de mise en page, l'utilisation des gabarits est incontournable. Il est aussi possible de créer différentes déclinaisons d'un gabarit principal et ainsi d'instaurer une hiérarchie de gabarits, ce qui facilitera les modifications ultérieures d'un document. | Vidéo animée illustrant l'usage du parentage de gabarits dans un contexte d'édition d'ouvrage à sections multiples.

3. Feuilles de styles: manipuler sa mise en forme sans risque

  • Dans un logiciel d'édition, de mise en page ou de traitement de texte, la création de feuilles de style consiste à établir d'emblée, le format des différentes sections de texte d'un document. Les styles permettent de centraliser l'information liée à la mise en forme du paragraphe, des titres, sous-titres ou liste à puces pour en faciliter la manipulation ultérieure comme le changement de taille, de police, d'interlignage, etc. | Vidéo animée illustrant la pertinence des feuilles de style dans le traitement de texte.

4. Parentage de styles: décliner ses styles à partir d'un style source

  • Lorsque plusieurs styles sont créés dans une mise en page, il importe de planifier le parentage des styles. Le parentage permettra de rattacher les différentes déclinaisons de mise en forme du texte en les reliant à un style principal existant de telle sorte qu'une modification apportée au parent affectera automatiquement le descendant pour lequel les attributs demeurent attachés. | Vidéo animée démontrant le principe du parentage des styles dans les logiciels de traitement de texte.

5. Objets ancrés: assurer la cohérence des images avec le texte

  • La mise en page d'un document nécessite habituellement l'intégration d'images. Ces dernières servent à illustrer des propos et doivent nécessairement s'attacher à un segment du texte. En faisant de cette image un objet ancré, on s'assure de préserver l'emplacement stratégique de l'image lors des modifications de mise en page. | Vidéo animée démontrant le principe des objets ancrés dans les logiciels de mise en page.

6. Gestion des liens: Lier les fichiers pour optimiser la mise en page

  • La force des logiciels d'édition et de mise en page repose sur le principe qu'une quantité importante d'images peuvent être disposées dans le document sans alourdir le poids du fichier. | Vidéo animée expliquant le principe des liens dynamiques dans un logiciel d'édition et de mise en page.

7. Table des matières automatique: tirer parti des feuilles de style

  • L'édition d'un document comportant plusieurs pages peut compliquer la gestion manuelle d'une table des matières. D'autant plus si le document est voué à une édition numérique. L'utilisation de feuille de style permet d'automatiser la création d'une table des matières. Le principe est le même pour la création d'un index pour certains ouvrages. | Vidéo animée démontrant la pertinence d'utiliser la fonction "Table des matières automatique".


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Google+